Astuces pour prolonger la saison des fruits

Materiel cuisine > Guides materiel de cuisine > Astuces pour prolonger la saison des fruits
La confiture ou comment prolonger la saison des fruits

La confiture ou comment prolonger la saison des fruits

Parmi les techniques de conservation des aliments, la confiture se trouve en bonne
position. Idéale pour les fruits les plus fragiles tels que les fraises, les abricots ou
encore les mûres après la récolte, la confiture permet de les déguster, et de les
conserver bien entendu, tout au long de l'année même quand la saison est achevée.

Il s'agit de faire cuire des fruits, parfois des plantes comme la rhubarbe ou l'angélique,
avec du sucre. Les confitures regroupent toutes les préparations où la pulpe des fruits
est uniformément distribuée dans un sirop de sucre épais. Appréciée de tous et plus
particulièrement de tous les gourmands, la préparation de la confiture est à la portée
de tous mais nécessite toutefois quelques équipements adaptés.
 

Les premières traces de confitures

A peine quelques décennies après Jésus Christ, on trouve les premières traces de la
confiture dans des récits historiques. Pour conserver les fruits, on les fait alors cuire
dans du miel, du sirop ou du vin de raisin. La confiture n'est donc pas une nouveauté !
Les techniques n'ont presque pas évolué depuis l'avènement du sucre de canne tel
que nous le connaissons aujourd'hui, une apparition qui remonte à l'an mil. Initialement
appelée électuaire (du latin «eleucterium» qui signifie «médicament à lécher»), elle
faisait partie de la pharmacopée des anciens. Leur usage médicinal n'est plus, elles
sont aujourd'hui un aliment de plaisir à consommer cependant avec modération à
cause de la grande quantité de glucides qu'elles contiennent.

La panoplie du parfait confiturier

La panoplie du parfait confiturier

Une fois les fruits coupés en morceaux ou en quartiers, pelés si besoin et
éventuellement dénoyautés ou épépinés, c'est dans une marmite ou plutôt
une bassine à confiture que vous allez les faire bouillir avec du sucre.
Pour assurer une meilleure prise de la confiture, préférez une bassine à confiture
en cuivre de forme légèrement évasée ce qui facilitera l'évaporation de l'eau
contenue dans les fruits.

Portez à ébullition en remuant de temps en temps avec une cuillère à confiture
jusqu'à ce que le mélange s'épaississe. La cuillère à confiture est traditionnellement
une grande cuillère en bois. Vous trouverez aussi de nos jours des spatules
spécialement dédiées et parfois équipées d'un thermomètre intégré. Pour surveiller
la cuisson de votre confiture, employez un thermomètre en inox ou une sonde de
cuisson
.

Une fois la cuisson de votre confiture terminée, elle est versée encore bouillante
dans des pots de conservation à fermer avec un couvercle hermétique. Pour ce
faire sans risque de brûlure, servez-vous d'un entonnoir à confiture à positionner
au-dessus du pot et que vous remplirez à l'aide d'une louche à confiture en cuivre
ou en silicone pour les plus récentes. L'entonnoir à confiture peut être en matière
plastique, en inox doté ou non d'une passoire treillis ou réglable. Pour obtenir un
jus parfait sans pépin ni morceaux lors de la confection d'une gelée, vous pourrez
aussi utiliser une étamine dans laquelle vous insèrerez votre préparation puis la
presserez au fur et à mesure. Il existe aussi des tamis à gelée sur pied avec
lesquels remplir vos pots.

Enfin, une fois votre confiture stockée dans ses pots, à l'heure du rangement, la
pince à bocal vous aidera à les saisir pour les ranger sans risquer de vous brûler
les doigts.

Si vous ne souhaitez pas investir dans autant de matériel de cuisine, le confiturier
électrique
est un excellent compromis. Uniquement pour les confitures ou appareil
deux en un pour les confitures et les gelées, le confiturier électrique est un appareil
programmable avec des programmes automatiques et une durée de cuisson
réglable. Le mélange se fait automatiquement dans une cuve à revêtement spécial
qui empêche les fruits ou les jus de cramer, une fois le programme de cuisson
terminé, il ne vous reste plus qu'à remplir vos pots. Pratique et facile à nettoyer,
le confiturier électrique met la fabrication de confitures à la portée de tous les
cuisiniers amateurs.

Les différents types de confiture

Les différents types de confiture

On peut faire de la confiture à partir de tous les fruits mais pas que...Certaines plantes
comme la rhubarbe ou l'angélique s'y prêtent aussi. On utilise alors leurs tiges. Ce qui
est moins connu est la confiture de fleurs. Cependant, le mot "confiture" ou "gelée"
étant réservé aux préparations à base de fruits, on appelle confit de fleurs les
productions qui utilisent des fleurs comme principal ingrédient. La recette du miel de
pissenlits
utilise par exemple les fleurs de pissenlits.

La marmelade est à l'origine une confiture de coing. Le terme désigne plutôt depuis
quelques décennies une confiture à base d'agrumes ou alors une préparation très
épaisse dans laquelle les morceaux de fruits ne sont pas totalement pris en gelée:
marmelade d'ananas, marmelade de citron vert ou d'orange amère très appréciée
des anglo-saxons.

La gelée est une confiture où n'est pas conservée la pulpe des fruits, on utilise alors
le jus de cuisson pour une gelée de groseille, de cassis, de coing ou encore de
pomme. Si la préparation obtenue est liquide on parle alors de sirop et en conservant
la pulpe des fruits on peut la transformer en pâte de fruit, confiture à 'état solide.

Les chutneys quant à eux sont des préparations de fruits aigres-douces qui servent
de condiments.

INFORMATIONS : Copyright ¬© 2011-2022 Mentions légales
Materiel cuisine