Petite histoire des arts de la table

Materiel cuisine > Guides materiel de cuisine > Petite histoire des arts de la table
La table, c'est tout un art...

La table, c'est tout un art...

Reflet d'un réel savoir faire, d'un savoir vivre et d'un savoir être incontestés, les arts
de la table ont su, à travers les siècles, s'adapter aux besoins des repas et aux
multiples phénomènes de mode.

La table, c'est tout un art et c'est aussi toute une histoire, une histoire intimement liée
à l'histoire de France, une histoire de l'artisanat et une histoire de passion. Table
de fête
ou table champêtre, voici un petit tour d'horizon des essentiels des arts de
la table.

Le dressage de la table, une histoire à la française

Le dressage de la table, une histoire à la française

Les Grecs et les Romains avaient déjà ouvert la voie aux arts de la table, en
témoignent les vestiges de poteries et de certaines pièces en verre élégantes et
raffinées retrouvées lors de fouilles archéologiques. Les banquets festifs des
Gaulois
autour de vastes tables de bois creusées pour servir d'assiette attestent
aussi de l'importance de l'hospitalité ; Astérix et Obélix n'ont pas manqué de nous
le rappeler !

Mais c'est en France que le phénomène va acquérir toutes ses lettres de noblesse.
Proposer à ses convives une belle table est un plaisir qui remonte déjà à plusieurs
siècles dans l'hexagone. C'est vraiment à partir du Moyen-Age que le "comment
recevoir
" et surtout le "comment bien manger" entrent dans les mœurs. Il ne s'agit
plus seulement de se nourrir pour survivre, il s'agit maintenant de plaisir et d'un acte
social où les ustensiles ont un grand rôle à jouer. La vaisselle se divise alors en deux
grandes catégories : celle des nobles qui ont des couteaux en or et celle des pauvres
qui ont des cuillères et des écuelles en bois.

La Renaissance quant à elle voit émerger les "manières" puis à partir du XVIIième, les
arts de la table deviennent de plus en plus sophistiqués et codés, la table devient peu
à peu le lieu où il fait bon se faire voir et être vu.

Nappage, serviettes, couverts adaptés, assiettes et verrerie mais aussi agrémentation
de la table avec des éléments décoratifs sont depuis devenus une spécialité Française,
un art dans lequel le plaisir éprouvé est sans limites.

L'évolution de l'art de la céramique et du verre

L'évolution de l'art de la céramique et du verre

Initialement en bois ou en terre cuite, en grès et poterie plus ou moins grossière,
les contenants connaissent une évolution majeure et définitive avec l'avènement
de la céramique. L'assiette individuelle à table devient alors habitude, des assiettes
confectionnées à base d'argile blanche calcaire recouverte d'un mélange
similaire à celui employé pour la fabrication du cristal puis cuites. L'assiette n'est
alors plus poreuse, ce qui permet de la laver facilement et de ne pas conserver ni
odeurs ni traces du repas précédent. L'assiette s'orne vite de ses plus beaux
atours décoratifs grâce à la minutie des peintres sur porcelaine et apporte
ainsi une plus grande cohérence entre le décor de table et les mets qui y sont
servis.

De nos jours, les grands chefs s'appliquent à sélectionner leurs assiettes pour
valoriser leur travail et magnifier les goûts et les saveurs.
 

Les éclats du verre

L'apparition d'une toute nouvelle sorte de verre, le cristal étincelant et aux notes
musicales flutées, apporte aux arts de la table le nec plus ultra de son raffinement.
Les verres sont déclinés en plusieurs tailles en fonction de leur destination : verre
à eau, verre à vin blanc et verre à vin rouge, flûte ou coupe pour le champagne
et autres vins mousseux. Verre à pied long ou plus court, verre bas, verre haut,
coloré ou translucide, tout est fait pour vous permettre de les assortir à votre table.
En verre ou en cristal, peu importe, ils feront briller vote table de mille feux !

La ménagère

La ménagère

C'est au cours du XIV ième siècle que l'usage de la cuillère se démocratise.
On continuait toutefois à manger avec les doigts, même chez les plus riches
qui utilisaient seulement les trois premiers doigts de leur main droite. Il a ensuite
fallu plusieurs siècles pour que tout un chacun utilise des couverts pour manger.

Une ménagère regroupe aujourd'hui tous les ustensiles propres aux arts de la
table : cuillère à moka pour le café, cuillère à dessert aussi à entremet, fourchette
à dessert, couteaux de table et petits couteaux, couteaux à poissons et parfois
même couteaux à viande, cuillère et fourchette de table. Parfois, on retrouve lovées
dans la soie des plus prestigieux coffrets une louche, des couverts à salade ou
encore une fourchette à viande dotée de deux dents longues pour maintenir la
viande à trancher.

En argent massif ou en métal argenté, en inox dotée de manches en bois avec de
temps en temps des essences nobles, en corne, en os et maintenant en plastique
multicolore, la ménagère permet d'assortir les couverts au reste de votre table et
d'y insuffler une atmosphère, une ambiance. Les couverts apportent allure et design
à votre table, raffinement et élégance surtout si vous choisissez aussi d'y installer
vos plus jolis porte couteaux.

INFORMATIONS : Copyright © 2011-2022 Mentions légales
Materiel cuisine