Une cave à vin chez soi

Materiel cuisine > Guides materiel de cuisine > Une cave à vin chez soi
Posséder une cave à vin chez soi : un luxe abordable ?

Posséder une cave à vin chez soi : un luxe abordable ?

On n’en finirait pas de faire l’éloge du bon vin français. Mais voilà, pour le boire
convenablement, encore faut-il pouvoir le conserver correctement. La température
de la cave de la maison est stable ? Bien, mais avec toute l’humidité qui transpire
des murs, l’air n’est pas vraiment propice à une conservation longue. Aujourd’hui,
une cave à vin n’est plus un produit à prix prohibitif, et un petit investissement
permet une véritable conservation de qualité, pour vos grands crus comme pour
vos souvenirs de vacances. Alors, si vous envisagez d’en acquérir une, suivez
le guide !

Tout d’abord, revoyons ensemble les critères de conservation du vin. On en
dénombre cinq majeurs, à savoir :

  1. La température (stable, dans tous les cas)
  2. L’hygrométrie
  3. L’exposition aux UV (lumière directe du soleil)
  4. Les vibrations
  5. La qualité de l’air

On divise généralement les caves de conservation de vin en deux catégories
distinctes, ainsi qu’une catégorie mixte, plus complète.

Nous avons d’abord les caves dites de service, permettant de conserver des
bouteilles de manière optimale entre l’achat et la dégustation, ceux-ci pouvant être
éloignés de plusieurs mois. Il s’agit de rafraîchir les bouteilles, de les placer à
température de consommation et de leur éviter des changements de température ou
autre brusquerie inutiles.

À côté de cela, les caves de vieillissement. Très prisées par les collectionneurs,
elles permettent de conserver des bouteilles sur le long terme. L’air y est filtré,
les clayettes sont dotées de systèmes anti-vibrations et les vitres sont fumées afin
d’assurer une conservation sur le long terme.

Enfin, il existe des modèles mixtes, permettant d’offrit un service polyvalent :
conserver sur le long terme d’un côté, et avoir des bouteilles de consommation de
l’autre. Une bi-réfrigération coordonnée à un thermostat différent sur chaque niveau
garantit la précision nécessaire, assurant un confort sans équivoque.
 

À quelle température réfrigérer mon vin ?

À quelle température réfrigérer mon vin ?

La température de dégustation d’un vin dépend principalement de sa région d’origine.
Un Bordeaux rouge demandera une température comprise entre 17 et 18 °C,
tandis qu’un blanc d’Alsace sucré demandera une température inférieure à 10 °C.
Pour conserver différents types de bouteilles, assurez-vous que la cave à vin est
réfrigérée de manière optimale pour chaque étage.

Pourquoi le taux d’humidité influe-t-il sur la qualité de ma conservation ?
On estime qu’un taux d’humidité optimal se situe aux alentours de 70-75 % d’humidité.
En effet, une cave trop sèche risquerait d’assécher les bouchons de liège de vos
bouteilles, et de laisser l’air s’infiltrer : c’est l’oxydation garantie ! Au contraire, un
taux d’humidité trop élevé, et les bouchons risquent de moisir.

La lumière du soleil est mauvaise pour la conservation, mais alors
pourquoi des portes vitrées ?

Il est connu que l’exposition aux rayons ultraviolets n’est bonne pour la conservation
d’aucun produit. C’est d’autant plus le cas pour le vin, qui est avant tout une boisson
fermentée. Vous trouverez donc deux types de caves : certaines comportant des
portes aveugles, garanties d’être préservées des UV et généralement plus abordables,
et les autres aux portes vitrées, pour un style des plus élégants. Il est à noter que
certains fabricants proposent des portes spéciales en double vitrage à film anti-UV
et garantissent que vos bouteilles sont sous bonne protection !
 

Pour bien conserver des bouteilles, ça doit être le calme plat !

Pour bien conserver des bouteilles, ça doit être le calme plat !

Vous manipulez vos bouteilles avec précaution, c’est entendu. Et lorsque vous les
placez dans leur magnifique cave, c’est avec la plus sérieuse des délicatesses.
Mais qu’en est-il des vibrations lorsque vous ouvrez la porte et déplacez une ou deux
bouteilles ? Certaines caves sont conçues exprès pour ne laisser aucune place au
hasard ! Il faut garder à l’esprit que les vibrations font s’entrechoquer les molécules
du vin et nuisent à son vieillissement.

  • Une maison saine, c’est une maison aérée !

Vous prenez soin d’aérer les différentes pièces de votre maison et de renouveler
régulièrement l’air, de chauffer et de ne pas utiliser de peintures toxiques ? Votre cave
est conçue de la même façon. Pour éviter de nuire à la qualité du vieillissement de vos
vins, il est conseillé :

  • d’éviter les clayettes et finitions plastiques, qui exhalent des composés
    volatils néfastes
     
  • de privilégier des caves à système de ventilation filtré, avec des filtres à
    charbons actifs afin de purifier et d’assainir l’air sur le long terme


Vous étiez encore hésitants sur l’opportunité d’acquérir une cave à vin ? Si vous êtes
un réel amateur, n’hésitez plus. Avec des petits prix démarrant à quelques centaines
d’euros, vous verrez immédiatement la différence !
 

INFORMATIONS : Copyright © 2011-2021 Mentions légales
Materiel cuisine