Pâtes artisanales ou industrielles

Materiel cuisine > Guides materiel de cuisine > Pâtes artisanales ou industrielles
Pâtes artisanales ou pâtes industrielles ? A vous de faire votre choix !

Pâtes artisanales ou pâtes industrielles ? A vous de faire votre choix !

A tous ceux qui pensent encore que les pâtes viennent d'Italie, sachez que
vous vous trompez ! D'autres affirmeront fermement que les pâtes sont d'origine
chinoise et ils se trompent également ! Aussi incroyable que cela puisse paraître,
les premières traces de pâtes alimentaires, nos irremplaçables nouilles, remontent
au Néolithique c'est à dire à la Préhistoire.

Dès que l'Homme a commencé à cultiver et à faire de l'élevage pour subvenir à ses
besoins alimentaires, s'en est suivie presque immédiatement la transformation de ses
ressources. C'est ainsi que les graminées ont été écrasées, broyées et réduites
à l'état de farine puis mélangées à de l'eau pour être cuites sur des pierres chaudes.
Il pouvait s'agir de blés anciens mais aussi de millet. Les premières pâtes venaient
de voir le jour.

L'arrivée des pâtes en France

L'arrivée des pâtes en France

Savez-vous que c'est la reine Catherine de Médicis qui amène les pâtes d'Italie en
France pour la première fois ? C'est à l'occasion de son mariage avec le roi Henri II,
que la future reine née à Florence en Italie amène dans ses bagages des pâtes,
bien décidée à les faire découvrir à la cour de France. La légende raconte même
que c'est la reine en personne qui les cuisine elle-même !

On mange les pâtes avec les doigts dans tous les milieux sociaux jusqu'au moment
où les Italiens se mettent à les cuisiner avec des sauces, à partir du XIXième siècle.
C'est la sauce tomate qui a ouvert la voie à toutes sortes de sauces pour accompagner
les pâtes. Il est à noter que depuis leurs débuts en Europe, les pâtes n'ont jamais
cessé d'être tout à la fois populaires et gastronomiques.

Les pâtes sont devenues depuis plusieurs décennies le mets emblématique de l'Italie
et c'est probablement la raison pour laquelle il est de coutume de dire que les pâtes
sont Italiennes ! Quoi qu'il en soit, natures, servies gratinées ou en sauce, forcément
"al dente", c'est-à-dire à peine cuites, ou plus précisément très parfaitement
cuites, les pâtes n'ont plus jamais quitté le territoire français !
 

Pâtes sèches ou pâtes fraîches ?

Pâtes sèches ou pâtes fraîches ?

Dans l'univers des pâtes, il y a vraiment de quoi se perdre ! Commençons par les
innombrables formes de pâtes proposées pour mettre de l'originalité dans vos plats :
longues ou courtes, plates ou rondes, creuses ou pleines, en forme de petit cône,
de fleur, de coquillage, d'animaux pour les enfants, épaisses ou fines... leurs noms
sentent bon l'Italie. Spaghetti, tortellini, farfale, capelli di angel, penne rigate,
fusilli
...les pâtes chantent la méditerranée et le soleil mais reste encore à choisir
entre des pâtes sèches ou des pâtes fraîches.

L'avantage d'opter pour des pâtes sèches, c'est de pouvoir les conserver pendant
plus d'un an. Les industriels l'ont compris très rapidement et proposent de nos jours
à la vente des pâtes de toutes les formes et sous tous les formats en version longue
conservation. La pâte sèche a un temps de cuisson plus long que sa sœur la pâte
fraîche et est plus économique. Les deux sortes de pâtes ont les mêmes ingrédients
et sont donc très similaires : de la semoule ou de la farine de blé, de l'eau et parfois
des œufs.

Si toutefois vous préférez plus de moelleux et que vous souhaitez vous rappeler
la recette originelle, préférez les pâtes fraîches qui sont obligatoirement réalisées
avec des œufs frais. Elles sont aussi incontournables pour éviter toute surcuisson
lorsqu' elles sont farcies comme pour les canelloni, les lasagnes et autres raviolis.

INFORMATIONS : Copyright © 2011-2021 Mentions légales
Materiel cuisine